Carmat : le cœur artificiel

Carmat, jeune entreprise innovante créée en 2008, a conçu le premier cœur artificiel biocompatible au monde. Son objectif est de proposer une alternative au traitement de l’insuffisance cardiaque avancée, qui est la conséquence de nombreuses maladies
cardio-vasculaires, comme les maladies coronaires ou l’hypertension artérielle.

Ce cœur artificiel pèse 860 grammes. Il est composé d’éléments présents au sein de l’organe naturel : deux ventricules, quatre valves. Il est connecté aux oreillettes cardiaques naturelles du patient. Plus de 10 brevets sont issus de ces travaux.

www.carmatsa.com/

Le fruit du rapprochement de deux expertises uniques au monde : l’expertise médicale du Professeur Carpentier, mondialement reconnu notamment pour l’invention des valves cardiaques « Carpentier-Edwards® » les plus implantées au monde, et l’expertise technologique d’EADS, leader mondial de l’aéronautique.

JPEG

Le produit Carmat se compose :

  1. d’une prothèse implantable
  • le cœur implantable et ses composants de raccordement à l’alimentation électrique ;
  1. de systèmes externes
  • un système d’alimentation, de suivi et de contrôle à l’hôpital pour la période post-opératoire et les consultations ultérieures
  • un système d’alimentation et de communication portable ou porté pour le retour à domicile du patient.

La seconde greffe s’est déroulée au Centre Hospitalier Universitaire de Nantes

Parmi les investisseurs on note la présence du Conseil Général des Yvelines qui a accordé 1,5 million d’euros de subvention en 2009 à la société Carmat.

Dernière modification : 21/10/2014

Haut de page